FISHPROS: Portail du Secteur de la Pêche au Maroc
Bienvenue sur FishPros, premier forum marocain des professionnels du poisson.

Afin de profiter pleinement de tout ce que vous offre le site, merci de vous identifier si vous êtes déjà membre ou de rejoindre notre communauté si vous ne l'êtes pas encore.
>
Mots-clés

Derniers sujets
» La criée au port de pèche a Casablanca
Mer 04 Juin 2014, 3:07 pm par mazax

» دعوة من آجل تحقيق منافسة شريقة
Mer 04 Juin 2014, 3:05 pm par mazax

» L'Agence nationale de l'aquaculture opérationnelle dès début 2011
Lun 24 Sep 2012, 7:45 am par withyou30

» investir en aquaculture
Jeu 23 Aoû 2012, 12:38 pm par benzekri

» Production !!?
Jeu 23 Aoû 2012, 12:33 pm par benzekri

» Association Tunisienne pour le Developpement de la pêche artisanale
Mar 26 Juin 2012, 4:44 am par tounsi

» ASSOCIATION MAGHRÉBINE DE DÉVELOPPEMENT ET DE PROMOTION DE L'AQUACULTURE
Jeu 21 Juin 2012, 8:57 am par AQUAPECHE

» Cage flottante
Mer 13 Juin 2012, 9:06 am par Marjane

» Mauritanie: Pressions européennes contre la présence chinoise
Jeu 07 Juin 2012, 5:47 pm par FMM

» Chercheurs: Articles Scientifiques
Dim 20 Mai 2012, 2:23 am par MOUOKEU Raymond Simplice

» un géant de l'aquaculture au Canada accusé de pollution
Mer 22 Fév 2012, 7:17 am par HASARAYA

» Les prix de la sardine s'envolent
Jeu 29 Déc 2011, 9:04 am par karzazi

» Maroc/UE: la FPM pas pressée de renouveler l'accord
Jeu 29 Déc 2011, 9:02 am par karzazi

» Crise de pêche Maroc-UE
Jeu 29 Déc 2011, 9:00 am par karzazi

» Texte de l'accord de pêche MAroc/UE de 2007
Jeu 29 Déc 2011, 8:52 am par karzazi

» Maroc/UE: l'accord dans l'impasse
Dim 25 Déc 2011, 3:08 pm par bredouille3x33

» Gardez votre Argent et laissez notre poisson tranquille : Lecture du vote contre l'accord de pêche
Sam 17 Déc 2011, 3:38 am par mazax

» Ouverture de la peche au poulpe a Dakhla
Lun 14 Nov 2011, 3:52 pm par karzazi

» World Bank: Opportunity ripe for aquaculture
Mar 08 Nov 2011, 5:25 pm par karzazi

» fao document: écolabels poissons pêche continentale
Ven 04 Nov 2011, 6:27 am par morad_L


Tunisie: nouvelles mesures d'appui à la pêche et l'agriculture

Aller en bas

Tunisie: nouvelles mesures d'appui à la pêche et l'agriculture

Message par karzazi le Lun 19 Avr 2010, 9:13 am


Dans son discours prononcé à l’occasion de l’ouverture du 14ème congrès de l’Union tunisienne de l’agriculture et de la pêche (UTAP), le président Ben Ali a annoncé une batterie de nouvelles mesures visant à impulser toutes les filières agricoles, à ériger l’agriculture en une priorité stratégique et à améliorer les conditions de travail des agriculteurs.

Rééchelonnement des dettes des agriculteurs

«Dans le but d'encourager les agriculteurs à rationaliser l'exploitation de l'eau dans les périmètres irrigués, nous ordonnons de faire bénéficier les agriculteurs ayant contracté des dettes au titre de la consommation d'eau d'irrigation d'un rééchelonnement de ces dettes sur une période n'excédant pas les cinq ans, moyennant le paiement d'une première tranche d'au moins 5% du montant total de la créance».

Biodiversité : création de nouvelles réserves
«Pour ce qui est de la protection de la biodiversité dans notre pays contre les risques de dégradation et d'extinction, nous avons ordonné de porter à 20% la proportion de zones protégées par rapport à la superficie totale des forêts à l'horizon 2024, contre 17% actuellement, et ce par la création et l'aménagement de 20 nouvelles réserves dans les zones forestières». «Nous ordonnons d'augmenter de 50% le plafond des investissements destinés à des projets d'aquaculture».


Plus d’études pour mieux connaître le potentiel halieutique
«Nous ordonnons également l'élaboration d'une étude scientifique sur les différents procédés de pêche qui tienne compte de tous les impératifs de sauvegarde de notre richesse
halieutique».

Financement de l’agriculture
«Afin de réduire les coûts de financement pour inciter les agriculteurs à plus d'effort et de production, nous ordonnons d'étendre les mesures en vigueur en matière de crédits de campagne des grandes cultures aux autres activités agricoles, et ce en appliquant le taux du marché monétaire majoré d'un seul point (TMM+1) aux agriculteurs qui s'acquittent de leurs dettes dans les délais impartis, tout en prorogeant l'effet de cette mesure de 2011 à 2014».

Révision des critères d’octroi du crédit agricole
«De même, nous ordonnons d'élever de 50% le plafond des investissements des projets agricoles, de réviser les critères d'octroi des prêts et subventions aux petits et moyens agriculteurs et de les actualiser en fonction du coût». Assistance aux éleveurs affectés par le déficit pluviométrique «Face au déficit pluviométrique enregistré dans le centre et le sud, nous ordonnons d'accorder des aides en nature à environ 200.000 petits et moyens éleveurs dans ces régions à hauteur de quatre millions de dinars sur une période allant jusqu'à la fin du mois de juin 2010».

Complémentarité Recherche-production
«Afin de parfaire la complémentarité entre le système de la recherche agronomique et professionnelle et de mettre à profit les résultats obtenus à une large échelle, nous ordonnons de consolider l'expérience pilote en cours dans le secteur des céréales, menée conjointement par l'organisation agricole et l'Institut national de recherche agronomique de Tunis en coordination avec l'institut national des grandes cultures. Nous ordonnons, de même, d'élargir cette expérience aux secteurs de l'élevage, de l'arboriculture, de l'oléiculture
et de l'agriculture biologique et géothermique».

Encadrement technique de terrain
«Nous appelons à mettre en place un programme national d'encadrement technique direct des exploitations agricoles par des équipes techniques mixtes comprenant des représentants des structures de recherche, de l'administration et de l'organisation agricole».

Des laboratoires itinérants pour booster la céréaliculture. «D'autre part, et afin de surmonter les problématiques constatées actuellement au niveau des barèmes de qualité appliqués par les collecteurs privés, nous ordonnons l'élaboration d'un programme de partenariat entre la profession et l'office des céréales pour la création, avec le concours de l'Institut national
des grandes cultures, de laboratoires itinérants pour l'évaluation de la qualité des céréales selon les procédés scientifiques modernes».

Mutuelles agricoles
«En consolidation du rôle des sociétés mutuelles agricoles, nous ordonnons de généraliser à hauteur de 40% la prime réservée actuellement au secteur des grandes cultures pour l’acquisition de matériel agricole aux autres filières agricoles».

Financement du premier projet

«Nous ordonnons de même, le financement du premier projet réalisé par toute nouvelle structure professionnelle, au titre du Fonds spécial de développement agricole, sous réserve que cette structure intervienne au profit des petits agriculteurs».

Les groupements interprofessionnels seront évalués
«Nous ordonnons, également, la réalisation d’une étude d’évaluation approfondie sur le développement des prérogatives des groupements interprofessionnels en fonction des mutations économiques nationales et internationales».

Amélioration du taux d’encadrement dans l’agriculture
«Dans le souci de conforter notre effort national en matière d’emploi des diplômés du supérieur, nous ordonnons la mise en place d’un programme destiné à assurer l’emploi de 300 cadres des différents spécialités par les sociétés mutuelles et les groupements de développement agricole afin d’appuyer les formes d’accompagnement et d’encadrement des agriculteurs et éleveurs…...Nous ordonnons aussi que ce programme soit réalisé au moyen d'un financement commun du Fonds national de l'emploi et du Fonds de développement de la
compétitivité dans les secteurs de l'agriculture et de la pêche pour une période d'une année, renouvelable une seule fois et sous réserve que leur recrutement par ces structures intervienne au terme de cette période».

De nouvelles incitations
«Afin de mettre en place des incitations additionnelles au profit des jeunes promoteurs dans le domaine agricole, nous ordonnons d'octroyer aux jeunes agriculteurs et marins-pêcheurs diplômés de l'enseignement supérieur, une prime mensuelle de 150 dinars, accordée au titre des mécanismes du Fonds de l'emploi au cours de la première année du lancement du projet».

Pour un meilleur encadrement de la femme rurale

«En considération pour la femme rurale et son rôle majeur dans le travail agricole, nous ordonnons l'élaboration d'une étude sur la réalité et les perspectives de la commercialisation de la production agricole des femmes vivant en milieu rural, et ce dans le but d'identifier les moyens à même de les regrouper au sein de structures professionnelles qui assurent l'écoulement de leur production».

___________
source: webmanagercenter.com 16/4/2010
avatar
karzazi

Messages : 219
Date d'inscription : 31/12/2008

http://fishpros.purforum.com

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum