FISHPROS: Portail du Secteur de la Pêche au Maroc
Bienvenue sur FishPros, premier forum marocain des professionnels du poisson.

Afin de profiter pleinement de tout ce que vous offre le site, merci de vous identifier si vous êtes déjà membre ou de rejoindre notre communauté si vous ne l'êtes pas encore.
>
Mots-clés

Derniers sujets
» La criée au port de pèche a Casablanca
Mer 04 Juin 2014, 3:07 pm par mazax

» دعوة من آجل تحقيق منافسة شريقة
Mer 04 Juin 2014, 3:05 pm par mazax

» L'Agence nationale de l'aquaculture opérationnelle dès début 2011
Lun 24 Sep 2012, 7:45 am par withyou30

» investir en aquaculture
Jeu 23 Aoû 2012, 12:38 pm par benzekri

» Production !!?
Jeu 23 Aoû 2012, 12:33 pm par benzekri

» Association Tunisienne pour le Developpement de la pêche artisanale
Mar 26 Juin 2012, 4:44 am par tounsi

» ASSOCIATION MAGHRÉBINE DE DÉVELOPPEMENT ET DE PROMOTION DE L'AQUACULTURE
Jeu 21 Juin 2012, 8:57 am par AQUAPECHE

» Cage flottante
Mer 13 Juin 2012, 9:06 am par Marjane

» Mauritanie: Pressions européennes contre la présence chinoise
Jeu 07 Juin 2012, 5:47 pm par FMM

» Chercheurs: Articles Scientifiques
Dim 20 Mai 2012, 2:23 am par MOUOKEU Raymond Simplice

» un géant de l'aquaculture au Canada accusé de pollution
Mer 22 Fév 2012, 7:17 am par HASARAYA

» Les prix de la sardine s'envolent
Jeu 29 Déc 2011, 9:04 am par karzazi

» Maroc/UE: la FPM pas pressée de renouveler l'accord
Jeu 29 Déc 2011, 9:02 am par karzazi

» Crise de pêche Maroc-UE
Jeu 29 Déc 2011, 9:00 am par karzazi

» Texte de l'accord de pêche MAroc/UE de 2007
Jeu 29 Déc 2011, 8:52 am par karzazi

» Maroc/UE: l'accord dans l'impasse
Dim 25 Déc 2011, 3:08 pm par bredouille3x33

» Gardez votre Argent et laissez notre poisson tranquille : Lecture du vote contre l'accord de pêche
Sam 17 Déc 2011, 3:38 am par mazax

» Ouverture de la peche au poulpe a Dakhla
Lun 14 Nov 2011, 3:52 pm par karzazi

» World Bank: Opportunity ripe for aquaculture
Mar 08 Nov 2011, 5:25 pm par karzazi

» fao document: écolabels poissons pêche continentale
Ven 04 Nov 2011, 6:27 am par morad_L


L'interdiction de commercialisation du thon rouge REJETEE!

Aller en bas

L'interdiction de commercialisation du thon rouge REJETEE!

Message par pilchardus le Jeu 18 Mar 2010, 7:11 pm

La conférence de la Cites sur le commerce des espèces sauvages menacées a rejeté, jeudi 18 mars à Doha, une proposition de Monaco visant à suspendre les exportations de thon rouge d'Atlantique et de Méditerranée.

La principauté de Monaco avait proposé d'inscrire cette espèce de thon à haute valeur commerciale à l'annexe I de la convention internationale sur le commerce des espèces sauvages menacées (Cites) afin d'en interdire le commerce international et de protéger cette
population victime de surpêche.

Le Japon, principal consommateur de thon rouge, s'opposait au projet et a été largement suivi par les pays en développement. La proposition a donc été rejetée par 68 voix, contre 20 favorables et 30 abstentions.

La proposition européenne, qui prévoyait un délai d'inscription à l'annexe I, a également été rejetée par 72 voix, contre 43 favorables et 24 abstentions.

IRRESPONSABLE:


La conférence est passée rapidement au vote, sur proposition de la Libye, qui a court-circuité les amendements que proposait d'apporter Monaco, ainsi que l'offre européenne d'ouvrir un débat en groupe de travail.

"Je regrette un débat avorté et de n'avoir pu répondre à certaines contrevérités énoncées", a réagi Patrick Van Klaveren, chef de la délégation de Monaco,sur la même longueur d'ondes que les commissaires européens à l'environnement et à la pêche, qui ont fait état d'une "réelle menace que le thon rouge soit menacé de disparition".

"C'est très décevant et très irresponsable", a de son côté jugé après le vote Sue Lieberman, directrice des politiques internationales du PEW Environment Group, situé à Washington, qui a regretté que "l'avenir du thon rouge soit désormais renvoyé dans les mains de l'Iccat", la commission internationale pour la conservation des thonidés de l'Atlantique, qui réunit les pays pêcheurs.

De son côté, Paris compte pousser pour obtenir l'inscription du thon rouge à l'annexe II de la Cites, qui impose un contrôle strict du commerce, lequel doit s'accompagner de permis d'exporter. "Soucieuse de l'avenir de cette espèce (...), la France est décidée à proposer à
l'Union européenne de continuer ses efforts pour convaincre les Etats parties de la Cites d'agir en faveur de la protection de cette espèce, via un classement en annexe II"
, indique un communiqué commun des ministres de l'écologie et de la pêche.

Un peu plus tôt, la conférence de la Cites avait également rejeté une proposition des Etats-Unis visant à interdire le commerce international des ours polaires. Pour la majorité des intervenants, la principale menace pesant sur les 20 000 à 25 000 ours blancs répartis
entre l'Alaska, le Canada, le Groenland, la Norvège et la Fédération de Russie, n'est pas la chasse pratiquée par les peuples autochtones de ces pays mais le changement climatique et la fonte des glaces arctiques, qui réduit son habitat.

Ici le document présenté par Monaco au CITES:
__________
Source: Le Monde 18/3/2010
avatar
pilchardus

Ville : AGADIR
Messages : 75
Date d'inscription : 10/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

il faut attendre novembre prochain

Message par kazimbass le Lun 22 Mar 2010, 11:24 am

Ce sera donc à la Commission Internationale pour la Conservation des Thonidés de l'Atlantique et de Méditerranée (ICCAT) de décider de l’avenir du thon rouge. Le quota 2010 pour le thon rouge avait déjà été réduit à 13 500 tonnes, contre 20 000 en 2009. Pourtant, d’après le représentant de Monaco, Patrick Van Klaveren, les préconisations visaient 8 000 tonnes : "Le comité scientifique de l'ICCAT a recommandé un taux autorisé de capture de 8 000 tonnes pour 2010 pour garder une chance sur deux de reconstituer le stock d'ici dix ans. Ça n'a pas empêché la Commission d'autoriser 13 500 tonnes".

La prochaine réunion de l’ICCAT devrait avoir lieu en novembre prochain. Il faudra patienter jusque là pour voir si la mobilisation de certains ONG et de certains pays auront influencé l’ICCAT. Pour le moment, pas de quoi inquiéter le Japon, ni les pêcheurs et les commerçants, qui sont très soulagés par la décision de la CITES.
avatar
kazimbass

Ville : FRANCE / MAROC
Messages : 3
Date d'inscription : 22/03/2010
Age : 59

http://pecherandomaroc.fr

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum